Des célébrités partagent leurs histoires de conversion lors de l'Iftar du Ramadan à Dubaï

Des célébrités partagent leurs histoires de conversion lors de l'Iftar du Ramadan à Dubaï

Lors d'une soirée spéciale du Ramadan, des rappeurs, des boxeurs et des célébrités se sont réunis pour rompre leur jeûne du Ramadan et partager leur cheminement vers l'adoption de l'Islam.

L'événement, intitulé Emirati Iftar Experience, a été organisé par la Société Dar Al-Ber et le Centre d'information islamique, a rapporté Khaleej Times.

À propos de l'Islam

L'ancien rappeur américain Amir Muhaddith, plus connu sous son nom de scène Loon, faisait partie des participants qui ont partagé son expérience en entendant l'adhan pour la première fois.

« En 2005, j'étais aux Émirats arabes unis pour une escale alors que j'allais en Tanzanie. Et c’était la première fois que j’entendais l’Adhan (appel à la prière), cela a touché des cordes sensibles en moi. Après cela, j'ai voyagé dans de nombreux pays et finalement en 2008, alors que j'étais dans un hôtel à Abu Dhabi, je suis devenu musulman », a déclaré Amir.

« En 2011, j'ai été invité à donner une conférence sur l'islam aux Émirats arabes unis et sur l'expérience émiratie. Un suhoor a été organisé pour moi, ma femme et ma fille, et c'était grandiose. C’était pour moi l’expérience émiratie. Je suis récemment devenu résident des Émirats arabes unis pendant le mois béni du Ramadan », a ajouté Amir.

Des célébrités partagent leurs histoires de conversion lors de l'iftar du Ramadan à Dubaï - À propos de l'Islam

Amir voit le Ramadan comme une opportunité de se rapprocher d'Allah. « Nous sommes tous nés avec cette disposition naturelle selon laquelle il n'y a qu'un seul dieu », a-t-il déclaré.

Le triple champion du monde dans différentes catégories de poids, le boxeur professionnel gambien-suédois Badou Jack, a également assisté à l'événement avec son fils.

« Mon père était musulman et j'ai grandi avec ma mère. J'ai pris la Shahada alors que j'avais à peine 16 ans. Je ne pratiquais pas pleinement l'Islam, mais chaque fois que je faisais un pas vers Allah, il faisait mille pas vers moi », a déclaré l'ancien champion du monde.

But de la vie

Abdul Rahman, un Londonien et résident des Émirats arabes unis, a également partagé son voyage vers l'Islam qui a commencé à l'âge de 18 ans.

Élevé athée, sa vie a changé lors d'une fête lorsqu'une question sur le but de l'existence a déclenché une quête de sens il y a près de 32 ans.

« Après des mois de contemplation et d'étude, j'ai embrassé l'Islam, trouvant un réconfort et un but dans ses enseignements, convaincu de l'existence d'un créateur et de l'orientation fournie par la révélation divine. Ce moment charnière a marqué le début de mon voyage spirituel, façonnant ma vision du monde et guidant mon chemin à suivre », a déclaré Abdul Rahman.

« Avant de devenir musulman, ma vie consistait uniquement à m'amuser. J'allais en boîte de nuit, je faisais beaucoup la fête et je faisais toutes sortes de choses. Mais au fond, je n’étais pas vraiment content. Le vrai bonheur, j’ai appris, ne consiste pas seulement à s’amuser. Il s’agit de trouver la paix, même lorsque les choses ne vont pas bien. Et c'est ce que j'ai trouvé dans l'Islam », a déclaré Abdul Rahman.

« Maintenant, peu importe ce qui se passe dans ma vie – que ce soit bon ou mauvais – je me sens toujours en paix. Je sais que la vie est une épreuve de la part d'Allah, et c'est à moi de la gérer avec foi », a-t-il ajouté.

Dar al Ber Society (DABS) est une organisation caritative financée par le gouvernement de Dubaï.

La Société a pour mission déclarée de fournir une aide humanitaire aux nécessiteux, reflétant l'esprit de fraternité et de réaliser une solidarité basée sur les valeurs humaines, l'esprit national et les principes islamiques.

A lire également