Tirer le meilleur parti de Dhul-Hijjah

Tirer le meilleur parti de Dhul-Hijjah

J’ai une question à laquelle vous devez réfléchir, une chose à laquelle j’ai beaucoup réfléchi ces derniers temps : si vous n’avez qu’une journée ou une heure à vivre, après quoi courriez-vous ? Qu’est-ce que vous vous efforceriez de faire au cours de vos dernières heures ou minutes sur ce dounya?

Allah nous donne beaucoup d’occasions de gagner Ses bénédictions, certains d’entre nous courraient vers salatcertains d’entre nous courraient vers la famille et les amis, certains courraient vers le Coran… Nous courrions vers toutes sortes de choses.

Je suppose que selon ce sur quoi vous vous concentrez dans la vie, vous courriez vers cette chose parce que votre nafs vous emmènerait vers cette chose automatiquement.

Une autre chance pour de grandes récompenses

Juste quelque chose à quoi réfléchir vraiment : maintenant, nous venons de sortir du Ramadan, il y a peut-être deux mois, et pour moi, le Ramadan sous confinement est une période très spirituelle ; c’était tout simplement incroyable et il y avait tellement d’avantages à cela.

Ce qui semblait au début être quelque chose de négatif et d’assez difficile, je l’ai trouvé très spirituel.

Je repense à l’époque où j’étais un nouveau musulman, mon premier Ramadan a été assez difficile et difficile à jeûner et vraiment, je suis tombé plusieurs fois et j’ai pensé « c’est un Ramadan gâché ».

Quand est venu le mois de Dhul Hijjah, je ne savais pas, pendant peut-être dix ans, on ne m’a jamais enseigné que le premier tiers de Dhul Hijjah, à part le jour d’Arafah, est une opportunité incroyablement importante qu’Allah nous donne.

Allah nous dit dans le Coran :

En effet, l’humanité est en perdition. (103 : 2)

Nous sommes à perte sauf quatre catégories :

1- Ceux qui croient

2- Ceux qui font de bonnes actions

3- Ceux qui appellent à la vérité

4- Ceux qui appellent à la patience

Que pouvons-nous faire pendant ces jours ?

Si vous avez senti que vous avez eu un Ramadan difficile, et que ce temps n’a peut-être pas été aussi bien passé que vous le pensiez, c’est maintenant votre chance spéciale qu’Allah vous a donnée afin de récupérer les bénédictions et les récompenses.

Selon le Prophète Muhammad (paix soit sur lui), ces dix jours de ce mois sont un moment particulier de dévotion :

Il n’y a pas de jours où les bonnes actions sont plus grandes ou plus aimées d’Allah que ces 10 jours ; récitez donc beaucoup de tahlil (en disant La ilaha illa Allah), de Takbir (en disant Allahu Akbar) et de Tahmeed (en disant Alhamdulillah).

Qu’est-ce que cela signifie?

Cela signifie que ces dix premiers jours sont consacrés à penser et à se souvenir d’Allah, à faire dhikr et bien d’autres bonnes actions.

Quoi d’autre?

Nous avons déjà parlé de faire le dhikr, de vivre le takbir, de vivre le tahmîd, mais nous pouvons aussi faire d’autres types de dhikr.

Même penser à Allah est un type de dhikr. On nous dit dans un hadith que quiconque se souvient d’Allah à l’intérieur d’eux-mêmes, Allah se souvient d’eux. Qui ne veut pas qu’Allah se souvienne d’eux ?

Une autre chose que vous pouvez faire pendant ces jours est de renouveler votre connexion avec Allah et aussi de faire ce qu’on appelle le « qurbani » (payer pour qu’un animal soit sacrifié et que la viande revienne aux pauvres).

Ibn Umar a rapporté que lorsque le Prophète Muhammad (paix soit sur lui) vivait à Médine pendant dix ans, chaque année, il abattait un animal. Il y a un autre hadith qui dit que pour chaque poil sur le corps de cet animal abattu, nos péchés sont pardonnés.

Qui n’a pas besoin de ça ?

– Jeûner le jour d’Arafah peut être difficile mais cela en vaut la peine

– Se repentir et s’assurer que nous renouvelons notre connexion avec Allah pendant ces jours

– Faire des actes désintéressés, donner en charité…

Si vous avez eu ce Ramadan que vous pensiez ne pas avoir tout à fait atteint, Allah vous a donné cette nouvelle belle opportunité, alors saisissez-la à deux mains, profitez-en au maximum.

Qu’Allah vous assiste et accepte vos actes et en fasse un chemin vers l’une des portes du Paradis.

(Extrait des archives de la découverte de l’islam)

A lire également