2 conseils pour lutter contre le blues hivernal

2 conseils pour lutter contre le blues hivernal

L’hiver est là, du moins pour ceux de l’hémisphère nord. Et selon la région du monde dans laquelle vous vous trouvez, soit vous avez hâte qu’il soit là, soit vous redoutez simplement l’hiver.

Dans les régions plus tropicales, soit vous n’avez pas d’hiver, soit vous avez un hiver très agréable. Alors que dans les régions plus au nord du monde, cela peut être assez épouvantable.

À tel point qu’il existe ce qu’on appelle « le blues de l’hiver » qui touche de nombreuses personnes souffrant de dépression et d’anxiété au cours de ces mois. Mais pour les musulmans, Winter est comme une académie de formation. Comment ça?

On rapporte du Prophète Mahomet qu’il a dit :

L’hiver est la meilleure saison pour le croyant. Ses nuits sont longues pour qu’il puisse prier, et ses jours sont courts pour qu’il jeûne. (Al-Haythami)

Il est également rapporté de l’éminent compagnon du Prophète, Umar ibn al-Khattab, qu’il a dit :

« L’hiver est le prix des fidèles. »

Formation 1 : La patience grâce au jeûne

L’une des actions les plus faciles à faire en hiver est de jeûner ! Les jours sont si courts que le jeûne ne cause pratiquement aucune difficulté. En fait, le Prophète a dit :

Le jeûne en hiver est la récompense la plus facile. (Ahmad)

Le jeûne nous apprend à être patient et nous enseigne la gratification différée, c’est-à-dire que la récompense pour quelque chose est meilleure lorsqu’elle est retardée plutôt que de tout obtenir quand nous le voulons.

La récompense d’Allah pour la patience n’est rien d’autre que Jannahcomme Il le dit dans le Coran :

En effet, le patient recevra sa récompense sans compte. (39:10)

Ainsi, le jeûne hivernal en général nous apprend à être patient, et à attendre pour manger notre nourriture. C’est une leçon de vie importante, et elle continuera à nous être bénéfique non seulement pour obtenir le paradis sans aucune comptabilité, mais aussi pour nos chemins dans ce monde.

De plus, le Prophète dit à propos de la personne qui jeûne :

Aucun serviteur ne jeûne un jour dans le sentier d’Allah sans qu’Allah n’éloigne de son visage le feu de l’enfer soixante-dix ans plus loin. (Al-Bukhari et Muslim)

Il a aussi dit:

Celui qui jeûne a deux occasions de se réjouir : l’une lorsqu’il rompt son jeûne à cause de sa rupture et l’autre lorsqu’il rencontre son Seigneur à cause de la récompense de son jeûne. (Al-Bukhari et Muslim)

Alors, reprenez vos jeûnes manqués d’avant, ou jeûnez simplement un peu plus. naflmais assurez-vous de jeûner beaucoup et beaucoup pendant l’hiver, pour vous éloigner du feu de l’enfer et vous rapprocher du paradis, pour vous éloigner de la colère d’Allah pour Son plaisir, pour passer de la précipitation à la patience !

Formation 2 : Apprendre à prier la nuit et demander à Allah

La meilleure prière après les prières obligatoires, ce sont les prières du soir !

Si vous jeûnez et que vous vous réveillez pendant Sohurc’est le meilleur moment pour faire Tahajjud prière. Essayez de faire deux unités de prière à cette heure de la nuit et faites également beaucoup de dua à Allah ! L’Imam ash-Shafi a dit que le dua fait à Tahajjud est comme une flèche qui atteint sa cible !

De plus, Qiyam al-Layl, ou la prière de la veillée nocturne n’a pas besoin d’être priée au moment de Tahajjud. C’est plus gratifiant de le faire, mais cela peut aussi être prié tôt dans la nuit après Isha. Isha arrive très tôt en hiver, et cela nous permet d’en ajouter 2, 4, 6 voire 8 rakahs d’adoration supplémentaire après Isha et il faudrait quand même deux heures avant de se coucher !

Le Prophète a dit :

Attachez-vous à la prière du soir, car c’était la voie des justes devant vous, un moyen de se rapprocher de votre Seigneur, une expiation pour les mauvaises actions et un bouclier contre le péché. (At-Tirmidhi)

Il y a très peu de choses que nous pouvons faire de mieux que les prières nocturnes. Et l’hiver est l’académie de formation qui peut nous aider à prendre l’habitude d’adorer les nuits !

Deux des plus grands actes de culte peuvent être combinés en hiver. Avec cela vient la réalisation de wudu dans l’eau froide, travailler dans le froid et bien plus encore.

L’hiver nous apprend la patience. Il nous enseigne qu’Allah est le Maître des Cieux et de la Terre et qu’Il fait ce qu’Il veut. Et à travers cela, nous nous souvenons également de la majesté d’Allah.

Ibn Rajab al-Hanbali dit à propos de l’hiver :

« L’hiver est le printemps du croyant car c’est une période où il paît dans les vergers de l’obéissance, s’ébattre dans les champs d’adoration et libère son cœur dans les jardins des actions justes qui sont alors facilitées. Tout comme le bétail brout dans les pâturages luxuriants du printemps. Pendant ce temps, ils grossissent et leur corps récupère [from the hardships of winter]. De même, la religion du croyant est réformée pendant l’hiver grâce aux actes d’obéissance qu’Allah lui a facilités.

Source : https://understandquran.com.

A lire également