Comment protéger votre langue et la faire fonctionner pour de bon

Comment protéger votre langue et la faire fonctionner pour de bon

La langue est une bénédiction d’Allah et un excellent outil de communication. Les animaux ne peuvent pas parler, nous le sommes !
Comment pouvez-vous montrer de la gratitude pour votre langue ? C’est vrai, en l’utilisant de la bonne manière.

Sahl ibn Sa’ad a rapporté que le Messager d’Allah a dit :

Celui qui garde ce qu’il y a entre ses mâchoires et ses jambes, je lui garantirai le paradis. (UNI-Bukhari)

Examinons d’abord quelques choses à ne pas faire dans la langue afin que nous puissions les reconnaître dans nos vies et briser nos mauvaises habitudes. Ensuite, nous verrons comment nous pouvons utiliser notre langue de la bonne manière pour que ce tigre puisse travailler pour le bien !

L’un des plus grands tueurs de productivité : la médisance

Le prophète Mahomet a demandé un jour à ses compagnons :

Savez-vous ce qu’est la médisance ?

Ils ont dit:

‘Allah et Son Messager savent mieux.’

Il a dit:

Pour dire à ton frère ce qu’il déteste.

Ils ont dit:

« Et si ce que nous disons de notre frère était vrai ?

Il a dit:

S’il y a en lui ce que vous dites à son sujet, c’est de la médisance, et si vous dites de lui ce qui n’est pas vrai, alors vous l’avez calomnié. (Musulman)

Allah dit dans le Coran :

Ne vous médisez pas les uns les autres, est-ce que l’un d’entre vous souhaiterait manger la chair de son frère décédé, mais plutôt vous le détestez ! (49:12)

Quatre conseils pour vaincre la mauvaise habitude de la médisance

1. Souvenez-vous du châtiment d’Allah et réfléchissez aux versets du Coran qui parlent de mauvais discours.

2. Peur que vos propres défauts soient révélés. Le Prophète a dit :

Ô vous qui croyez avec vos langues, mais l’homme n’est pas entré dans vos cœurs. Ne médisez pas sur les musulmans et ne suivez pas leurs fautes. Car celui qui suit les fautes des autres, alors Allah déclarera ses fautes et celui à qui Allah révèle ses fautes, alors Allah le déshonorera dans sa propre maison. (Sunan Abou Dawood)

3. Sachez que vous donnez vos récompenses à quelqu’un d’autre si vous le médisez.

Un homme est venu voir al-Hasan al-Basri et a déclaré qu’il avait entendu dire qu’al-Hasan al-Basri l’avait médisé. Sur ce, il dit :

« Qui es-tu pour que je te donne mes récompenses ?

On dit aussi :

« Si je médisais, je médiserais sur mes parents, car ce sont eux qui méritent le plus mes récompenses ! »

4. La chose la plus importante est qu’il y a une grande récompense à rester à l’écart de la médisance. Le Prophète a dit :

Celui qui protège l’honneur de son frère en son absence, Allah protégera son visage du Feu le Jour du Jugement. (Sunan at-Tirmidhi)

Ne faites pas de langue

– Mentir (À quelle fréquence entendez-vous : « Je ne mens pas, je plaisante seulement » ? Voici ce que le Prophète a dit à ce sujet :

Un croyant ne devient un croyant parfait que lorsqu’il abandonne le mensonge, même pour plaisanter. Jusqu’à ce qu’il renonce à argumenter et à débattre, même s’il est peut-être sur la vérité et qu’il a peut-être raison. (Sunan Abi Dawud)

– Violence verbale

– Langage grossier

– Médisance et calomnie

Comme le silence est d’or

Pour conclure, nous pouvons faire deux choses avec notre discours pour réussir : 1. l’utiliser pour encourager le bien, ou 2. garder le silence.

Votre discours peut être Khayr (bien), Sharr (le mal), ou laghw (vaine).

En plus d’un bon discours, le silence peut également être un formidable booster de productivité ! Le silence peut être culte; c’est une parure sans joyaux et une forteresse sans murs. Cela nous libère de devoir nous excuser auprès de qui que ce soit, les anges enregistreurs n’ayant rien à enregistrer lorsque nous nous taisons et nos fautes sont cachées.

Trois façons de contrôler votre langue

1. Pense

L’Imam Ash-Shafi’i a dit :

« Si vous souhaitez parler, il vous appartient de réfléchir avant de parler. Si vous pensez qu’il y a du bien là-dedans, parlez et sinon, ne parlez pas. Avant de parler, demandez-vous : est-ce que ma parole plaira à Allah ? Est-ce que ma parole me rapprochera d’Allah ? Cette parole mérite-t-elle l’obéissance à Allah ? Si oui, parlez, sinon, taisez-vous.

2. Entourez-vous de bonne compagnie et rappelez-vous, ainsi qu’aux autres, de bons discours.

Il faut être deux pour bavarder. Recherchez et apprenez la punition pour un mauvais discours. Imaginez ce que ressentirait la punition dans la tombe. Si l’ange de la mort accueillait votre âme, voudriez-vous que les gros mots soient les derniers ?

3. Utilisez le pot d’argent.

L’idée est de garder chez vous un pot dans lequel vous mettez une certaine somme d’argent chaque fois que vous utilisez un langage grossier, par exemple chaque fois que vous jurez ou bavardez. Le montant que vous investissez doit être suffisamment important pour vous faire regretter et vous rappeler combien ce mauvais langage vous coûtera dans l’au-delà ! Vous pouvez donner l’argent à une œuvre caritative.

À faire avec la langue :

  • Lis le Coran!
  • Enseigner à quelqu’un des connaissances bénéfiques.
  • Ordonnez le bien et interdisez le mal.
  • Dites aux autres que vous les aimez pour l’amour d’Allah.
  • Ne parlez pas trop (un discours excessif endurcit le cœur même si ce n’est pas un mauvais discours).
  • Entraînez-vous davantage à garder le silence !


Devoirs:

Il n’est pas difficile de rompre avec l’habitude du langage grossier. Remplacez-le par dhikr. Chaque fois que vous le pouvez, commencez à remplacer vos gros mots par Al Hamdulillahou Soubhanallah ou d’autres mots de souvenir. De cette façon, vous obtenez la récompense du souvenir d’Allah et vous purifiez votre cœur et votre langue des langages grossiers, car Allah déteste les discours grossiers !

Enfin, s’il vous plaît, faites dua’ avec moi pour que nous soyons parmi ces personnes :

En effet, Allah fera entrer ceux qui croient et accomplissent de bonnes œuvres dans des jardins sous lesquels coulent des rivières. Ils y seront parés de bracelets d’or et de perles, et leurs vêtements seront de soie. Et ils avaient été guidés [in worldly life] au bon discours, et ils furent guidés vers le chemin du Digne de louange. (Coran, 22:23-24)

A lire également