Qui est le prophète d’Israël ?

Bien que la question « Qui est le prophète d’Isaël ? » puisse prêter à confusion, il est important de noter que dans la tradition religieuse juive, plusieurs prophètes ont marqué l’histoire d’Israël. Les prophètes d’Israël étaient des hommes et des femmes qui, selon les textes sacrés juifs, principalement la Bible hébraïque (l’Ancien Testament pour les chrétiens), ont été choisis par Dieu pour transmettre sa parole et ses volontés au peuple d’Israël. Dans cet article, offrirons un aperçu des figures prophétiques les plus emblématiques de la tradition israélite.

Moïse est souvent considéré comme l’archétype du prophète dans le judaïsme. Il a libéré les Hébreux de l’esclavage en Égypte et leur a transmis la Torah (la loi), qui comprend les Dix Commandements. Moïse est une figure centrale des livres de l’Exode, du Lévitique, des Nombres et du Deutéronome. Sa relation particulière avec Dieu, notamment illustrée par la révélation au mont Sinaï et les nombreuses fois où il agit en tant qu’intercesseur entre Dieu et le peuple, en fait l’un des plus grands prophètes de l’histoire d’Israël.

À côté de Moïse, d’autres figures prophétiques notables incluent Isaïe, Jérémie et Ézéchiel.

Isaïe, qui aurait vécu au 8ème siècle avant notre ère, est connu pour ses prophéties concernant le jugement de Dieu et la rédemption. Il est l’auteur présumé du Livre d’Isaïe, qui contient certaines des visions prophétiques les plus marquantes et poétiques.

Jérémie, actif à la fin du 7ème siècle et au début du 6ème siècle avant notre ère, a vécu pendant une période de grands troubles pour Jérusalem et le royaume de Juda. Il a averti de la destruction à venir en raison de l’idolâtrie et de l’injustice prévalant dans la société, et il a été témoin de la conquête de Jérusalem par les Babyloniens.

Ézéchiel, dont l’activité prophétique se déroule parmi les exilés à Babylone au 6ème siècle avant notre ère, est connu pour ses visions mystiques, notamment celle des ossements desséchés renaissant à la vie et celle du char de Dieu.

Au-delà de ces figures, la Bible hébraïque mentionne d’autres prophètes comme Élie, qui défia les prophètes de Baal dans un concours spectaculaire sur le mont Carmel, ou encore Amos et Osée, qui ont critiqué avec véhémence les excès et les injustices de leur époque.

Il convient aussi de noter des figures prophétiques féminines, telles que Déborah, qui était à la fois prophétesse et juge, et Hulda, qui a été consultée lors de la réforme religieuse du roi Josias.

Les prophètes d’Israël étaient souvent caractérisés par leur appel à la justice sociale, à la fidélité à Dieu et à la repentance. Ils étaient également des annonciateurs des événements à venir, qu’il s’agisse de promesses de salut ou d’avertissements de destruction.

A lire également