Les femmes musulmanes de Denver apprennent à être fortes et en sécurité

Les femmes musulmanes de Denver apprennent à être fortes et en sécurité

  • En raison des préoccupations concernant l’islamophobie, de nombreuses femmes se donnent pour mission de donner aux femmes musulmanes les moyens de se défendre.
  • Kulsoom Abdullah, un athlète d’haltérophilie, propose une formation aux femmes musulmanes de Denver.

Cherchant à offrir un espace permettant aux femmes de se sentir autonomes face aux sentiments anti-musulmans croissants, un cours d’auto-défense a eu lieu dimanche au Endorphin Gym de Denver, Colorado.

Le cours de Kulsoom Abdullah, une Américaine d’origine pakistanaise qui fut la première femme à participer au championnat du monde d’haltérophilie pour le Pakistan, a eu lieu alors que les femmes musulmanes étaient confrontées à davantage de menaces depuis le déclenchement de la guerre à Gaza le 7 octobre.

« Dans notre foi, nous croyons que notre corps est un amana. Une confiance dont il faut prendre soin », a déclaré Saddyna Belmashkan, l’une des participantes au cours. Actualités CBS.

Lors du cours du dimanche, Saddyna et d’autres femmes musulmanes ont appris les bases de l’autodéfense pour accompagner leur nouvelle force, au cas où quelqu’un les attaquerait et aurait besoin de s’échapper.

Kulsoom Abdullah espère que ces cours aideront les femmes à surmonter la tempête de haine qu’elles voient monter en Amérique.

« Vous allez vous comporter différemment, et ce langage corporel en soi fait de vous moins une victime », a déclaré Abdullah.

« Vous n’êtes pas Jackie Chan. Ne vous battez pas. Battez-vous juste assez pour vous enfuir.

Tout comme Abdullah, en raison des préoccupations concernant l’islamophobie, de nombreuses femmes se donnent pour mission de donner aux femmes musulmanes les moyens de se défendre contre le terrorisme et le harcèlement anti-musulmans – dans la rue et sur leur lieu de travail.

Ces cours répondent à un besoin des femmes musulmanes qui peuvent se sentir particulièrement vulnérables dans le climat politique et social actuel.

A lire également