Les athlètes musulmans critiqués pour avoir soutenu la Palestine

Les athlètes musulmans critiqués pour avoir soutenu la Palestine

  • Plusieurs clubs ont pris des mesures contre les joueurs qui s’étaient prononcés contre les attaques israéliennes sur Gaza.
  • Certains ont également été accusés par les médias d’avoir des liens avec un groupe musulman « interdit ».

Malgré leur popularité et leurs succès sur et en dehors du terrain, en plus de leur grand esprit de patriotisme, représentant leurs équipes nationales depuis des années, certains athlètes et footballeurs musulmans ont été attaqués pour avoir exprimé leur soutien et leur solidarité avec les civils palestiniens lors de l’attaque israélienne en cours. sur Gaza.

Karim Benzema, lauréat du Ballon d’Or 2022 et ancienne star du Real Madrid, est le dernier en date, car il a été accusé d’avoir des liens avec les Frères musulmans uniquement pour les prières qu’il a faites. posté pour la population de Gaza.

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a fait ces déclarations lors d’une interview à la chaîne de télévision française CNews, Football Espagne signalé.

À l’appui de cela, une autre politicienne française, Valérie Boyer, sénatrice conservatrice du pays, a appelé à des sanctions extrêmes contre Benzema.

«Si les affirmations du ministre de l’Intérieur se confirment, il faudra envisager des sanctions contre Karim Benzema. Une sanction symbolique serait d’abord de lui retirer le Ballon d’Or. Il faut alors demander le retrait de sa nationalité.

« Nous ne pouvons pas accepter qu’un binational français, international reconnu, déshonore et trahisse ainsi notre pays. »

Selon Le Parisienl’avocat de Benzema a révélé qu’il envisageait d’engager des poursuites judiciaires contre l’homme politique, tant pour diffamation que pour manipulation alors qu’il était au pouvoir.

Noussair Mazraoui

Le défenseur du Bayern Munich, Noussair Mazraoui, a montré son soutien aux Palestiniens en partageant un message arborant le drapeau palestinien, accompagné d’une prière pour la victoire.

« Que Dieu aide nos frères persécutés en Palestine afin qu’ils obtiennent la victoire », a-t-il écrit. « Que Dieu ait pitié des morts, que Dieu guérisse leurs blessés. »

Le message de Mazraoui a déclenché une importante vague de harcèlement médiatique à son encontre en Allemagne, accusant le joueur d’incitation au terrorisme et à l’antisémitisme.

Bild, le principal tabloïd allemand, a ensuite partagé une déclaration explicative publiée par le joueur de 25 ans.

« Tout d’abord, je voudrais dire qu’il est vraiment décevant de devoir expliquer ce que je défends », a déclaré Mazraoui, cité par Bild.

« Il existe une situation dans laquelle des milliers d’innocents sont assassinés. Cela signifie que je serai toujours contre toutes sortes de terrorisme, de haine et de violence. Et c’est quelque chose que je soutiendrai toujours ».

Les athlètes musulmans critiqués pour avoir soutenu la Palestine - À propos de l'Islam

Suspendre des joueurs

L’ancien ailier d’Aston Villa Anwar El Ghazi a également été suspendu par Mayence pour une publication sur les réseaux sociaux relative au conflit en Israël et à Gaza.

Le Néerlandais de 28 ans, qui a rejoint Mayence le mois dernier, a depuis supprimé le message pro-palestinien.

Dans un rapport Mardi, le club a déclaré : « Avant de prendre cette décision, le club et le joueur avaient engagé une discussion approfondie. »

Les athlètes musulmans critiqués pour avoir soutenu la Palestine - À propos de l'Islam

Ailleurs, le défenseur niçois Youcef Atal fait l’objet d’une enquête par les procureurs en France après avoir prétendument publié une vidéo « antisémite » sur les réseaux sociaux relative à la guerre contre Gaza.

Le conseil d’éthique de la Fédération française de football (FFF) enquête également sur le défenseur.

Atal, qui compte trois millions de followers sur Instagram, a écrit : « Je suis conscient que ma publication a choqué les gens, ce qui n’était pas mon intention, et je m’en excuse.

« Je condamne fermement toutes les formes de violence, partout dans le monde, et je soutiens toutes les victimes. Je ne soutiendrai jamais un message de haine. La paix est un idéal auquel je crois fermement.

Les athlètes musulmans critiqués pour avoir soutenu la Palestine - À propos de l'Islam

Tennis et natation

Le Tunisien Ons Jabeur, double finaliste de Wimbledon, a également fait face à des réactions négatives suite à la story Instagram « Free Palestine ».

Jabeur a également partagé une publication du Comité international de la Croix-Rouge dans une story Instagram condamnant la frappe contre l’hôpital arabe Al-Ahli à Gaza qui a tué près de 500 personnes, Le National signalé.

Ses messages ont apparemment provoqué la colère du président de l’Association israélienne de tennis (ITA), Avi Peretz, qui l’a accusée de soutenir une « organisation terroriste meurtrière ».

Abdelrahman Sameh, un nageur égyptien qui a remporté la médaille d’or du 50 m papillon masculin à la Coupe du monde de natation aquatique 2023, a révélé qu’il avait également reçu des menaces de mort en raison de son soutien vocal à la Palestine. État de la natation signalé.

A lire également