La Toronto Women Sports League autorise le hijab et les pauses de prière

La Toronto Women Sports League autorise le hijab et les pauses de prière

  • Toronto a connu une augmentation de la popularité des ligues sportives destinées aux femmes musulmanes
  • Plusieurs ligues offrent également aux femmes musulmanes un environnement réservé aux femmes où les athlètes peuvent respecter les règles de pudeur

Avoir l’opportunité de pratiquer des sports dans un environnement respectueux de sa foi a toujours été un défi pour les femmes musulmanes.

L’une de ces femmes est Malak Aiad, une femme musulmane de Toronto qui a passé des étés à jouer au football dans des ligues de jeunes à travers le Grand Toronto.

Pourtant, ce n’est que l’été dernier qu’elle s’est enfin sentie à sa place dans un sport lorsqu’elle a rejoint le Association sportive musulmane jouer dans leur ligue de football de division A.

« Au fur et à mesure que vous entrez dans des ligues plus compétitives en vieillissant, la diversité diminue vraiment », a déclaré Aiad, qui joue dans l’équipe Messi-ssauga. Étoile de Toronto.

« La culture d’équipe dans le sport est basée sur l’alcool et beaucoup sur la fête … et pendant un certain temps, je cherchais une équipe et un groupe de filles où je pourrais être fidèle à moi-même », a déclaré Aiad. « J’ai trouvé ça ici. »

Au cours des deux dernières années, GTA a connu une augmentation significative des ligues sportives destinées aux femmes musulmanes. Plusieurs ligues offrent également aux femmes musulmanes un environnement réservé aux femmes où elles peuvent porter le hijab ou être à l’abri des personnes qui les jugent.

« Les ligues sont ouvertes à tous, mais l’une des exigences est que les gens suivent les directives islamiques, ce qui peut impliquer la façon dont les équipes se parlent, la façon dont les gens parlent aux arbitres ou le code vestimentaire », a déclaré Zainab Gajani, l’un des les organisateurs de la Muslimah Athletic Association, lancée en avril 2022.

« C’est le genre d’endroit où si vous tombez, tout le monde arrête le jeu et vient vous chercher. Tout le monde est compétitif, mais ils sont là pour construire cette fraternité.

Énorme demande

L’idée de l’association est venue pour la première fois à Gajani et à son amie Salma Abu Hattab après avoir quitté Calgary pour Toronto parce qu’elle « cherchait des amis partageant les mêmes idées et une communauté » dans une nouvelle ville.

Mais bientôt, a déclaré Gajani, ils ont réalisé que la demande était supérieure à ce qu’ils pouvaient gérer par le biais d’une organisation bénévole.

Réalisant la demande pour ces associations, Gajani, qui dirige maintenant la Muslimah Athletic Association à plein temps, a déclaré que l’organisation est passée d’une ligue de football à plus de 400 athlètes dans divers sports, notamment le football, le volley-ball, le basket-ball, la boxe et les courses de bateaux-dragons. .

« J’ai été surprise du taux de participation et du fait que les femmes étaient prêtes à s’engager à sortir quelques heures chaque week-end », a déclaré Gajani. « Mais je pense que cela montre simplement qu’ils n’ont pas eu cette opportunité. »

Khadija Atcha, qui joue actuellement au volleyball de plage avec la Muslimah Athletic Association, a déclaré que les uniformes modestes sont une partie unique de leur ligue.

« Ici, nous avons une communauté où les femmes se soutiennent… où nous pouvons jouer dans nos propres uniformes confortables », a-t-elle déclaré.

« C’est une façon pour nous de défier nos passions… et de franchir une étape au-delà de nos propres carrières ou de nos propres maisons ou des rôles que nous jouons lorsque nous ne sommes pas sur le terrain. »

L’approche sportive des musulmans est souvent déterminée par des facteurs religieux, culturels et ethniques.

En général, l’islam promeut une bonne santé et une bonne condition physique et encourage les hommes et les femmes à pratiquer une activité physique pour maintenir des modes de vie sains.

Récemment, un nombre croissant de femmes musulmanes ont participé à différents sports pour célébrer la diversité.

Au Royaume-Uni, la Muslimah Sports Association (MSA) a été lancée il y a huit ans pour autonomiser les jeunes femmes musulmanes sportives. Il propose désormais plus de 15 sports par semaine, dont ; Badminton, Basketball, Netball, Karaté, Football et Tennis.

A lire également