L’ancien président du CCIF, Collectif Contre l’Islamophobie en France annoncé via les réseaux sociaux son intention de se présenter aux élections législatives, plus précisément dans la 8e circonscription du Val d’Oise (95). 

Sur son site de campagne, Samy Debah ne dévoile pas encore son programme qu’il présentera durant la campagne mais précise que sa candidature est indépendante. 

Constatant la dégradation de la région, “l’enfant du pays” qui aspire désormais à devenir député veut “transformer la promesse de la République en réalité”.

Sur sa page Facebook, Samy Debbah précise que “c’est notre volonté, notre conviction et notre détermination qui créent les conditions du changement”,  et que c’est avec la même détermination avec laquelle il présidait le CCIF qu’il se présentera les 11 et 18 juin prochains.

Une posture qui sort de l’attentisme.