Nous le disions ici il y a à peine trois jours, Tariq Ramadan prend position pour les prochaines échéances électorales et invite les citoyens français à lancer un mouvement “d’abstention active”. Habitués à un tout autre discours, celui du moindre-malisme, nombre de ses sympathisants sont devenus des détracteurs, certains mettant en cause la nationalité suisse de l’intéressé comme frein à la compréhension réelle du terrain électoral de l’Hexagone.

Aujourd’hui, Tariq Ramadan via le réseau social facebook a confirmé ses propos dans une vidéo i intitulée “Pour que l’abstention active devienne le premier parti de France …”. Il y maintient ses propos, qu’il détaille, qualifiant la campagne qui s’annonce de “mise en scène” et affirmant au passage que “le vrai grand parti de France, ce sont ces citoyens en quête de sens contre le non-sens, avec une conscience de la responsabilité qui refuse votre irresponsabilité”.

 

Une position qui décidément est dure à digérer pour certains