C’est une rencontre peu banale qui a eu lieu ce jour à Mekka, celle du président de l’Union Internationale des Savants Musulmans, le docteur Yusuf Al Qaradâwî, avec son homologue le Grand Mufti du Royaume d’Arabie Saoudite, le sheikh Abdulaziz bin Abdullah Al Sheikh.

Cette rencontre est symbolique, car les deux personnages incarnent deux courants islamiques qui s’opposent sur le terrain idéologique et dont un certain nombre d’adhérents s’entre-déchirent dans des débats qui frôlent l’excommunication. En effet, le Dr Qaradâwî est la figure théologique incontournable du courant des Frères Musulmans, mouvement perçu comme réformateur et favorable à des changements politiques majeurs dans les sociétés du Moyen-Orient, tandis que le sheikh Abdulaziz bin Abdullah Al Sheikh est une figure du conservatisme politique et religieux dans ces même sociétés.

Le sheikh Al Qaradâwî et le sheikh Abdulaziz bin Abdullah Al Sheikh, ce 20 mars à Mekka

La photo ne nous informe pas sur le contenu des paroles échangées entre les deux hommes, mais elles nous montre qu’au delà des clivages et des différences, il existe un outil incontournable à toute civilisation : le dialogue.