Le dernier compagnon d’Omar Al Mokhtar, plus connus dans le monde musulman sous le surnom de “lion du désert”, est décédé en toute fin du mois de février à l’âge de 110 ans. Il s’appelle Abdurrazzâk Jilghâf el Berâsî.

Abdurrazzak Djilghaf, photographié en 2016

 

Le cheikh Abdurrak Jilghâf Al ber’asi avait rejoint la résistance armée à la colonisation italienne de la Libye au début du XXe siècle, incarnée par Omar Mukhtar et plus largement le courant Sénoussiste, et participa à la lutte de guérilla dans les forêts et vallées du Djebel al Akhdar (la montagne verte) surplombant la côte de Cyrénaïque dans l’est libyen. Il remporta avec Omar El-Mokhtar plusieurs victoires contre l’armée italienne, dont les combats d’El-Kafra, El-Rahiba, Akila, El-Matmoura, Karassa.

Le monde musulman perd avec lui un des derniers témoins de la résistance au colonialisme du début du siècle dernier.

Qu’Allah lui accorde sa Miséricorde