Quand l’Empire Ottoman volait au secours de la Suède

Les relations entre Union Européenne et Turquie sont tendancieuses, et lorsqu’elles ne sont pas au beau fixe, des voies identitaires se font entendre et rappellent leur crainte de se voir déposséder de leur identité par le « péril Turc ». Véhiculant une image néfastes des Ottomans lorsque ceux-ci étaient en Europe, ces identitaires oublient pourtant un bon nombre de services que les Ottomans qu’ils exècrent ont rendus aux souverains européens. Retour sur le secours du roi Charles XII de Suède et de ses 2000 soldats par la Porte Sublime.

Charles XII de Suède

Charles XII dit Carl de Suède, en Turc Demirbaş Şar signifiant Charles l’Habitué, fut le roi de Suède de 1697 à 1718. Comme tout monarque de son époque, il se livra à des batailles contre d’autres souverains européens, et son ennemi principal fut la Russie. La marche de son armée sur Moscou s’acheva avec le démembrement de l’armée suédoise à Poltava et au siège de Perevolotchna, qui vit la reddition de la dernière force suédoise.

En effet, 8 juillet 1709, les troupes suédoises parvinrent, épuisées, devant Poltava, une ville dont ils entreprirent le siège. Lorsque le Tsar russe Pierre le Grand bondit sur les flancs de l’armée suédoise avec une armée fraîche, bien équipée et plus nombreuse, la bataille tourna à la déroute pour Charles XII qui, blessé peu auparavant par la balle d’un tirailleur russe, avait dû déléguer son commandement. Les Suédois furent écrasés et Charles XII fut contraint à la fuite vers l’Empire ottoman avec ce qu’il restait de son armée.

Abdurrahman pacha autorisa leur entrée dans l’Empire Ottoman où ils restèrent cinq ans. Ils furent accueillis, nourris et logés aux frais du Sultan. Les Ottomans proposèrent même au Roi et à ses soldats d’avoir la nationalité ottomane, qu’ils refusèrent et Charles XII demanda au sultan Ahmet III de le ramener dans son pays, la Suède. Le sultan accepta et ordonna à 600 soldats ottomans de protéger le roi Charles XII pour rejoindre son pays.  Ce geste montre dans l’histoire l’hospitalité, l’entraide et la générosité des Ottomans.

Lettre écrite par le gouvernement suédois pour remercier le Sultan pour son aide envoyée aux Suédois dans leur mauvaise situation opposant les Russes, 1742.

Les suédois remercièrent les Ottomans pour cette hospitalité, et garderont dans leur histoire l’amitié avec les Turcs, et les musulmans de manière générale.

À propos de Le Docteur

Le docteur est un universitaire, qui dans son parcours a été amené à fréquenter de nombreuses universités à travers le monde. Il a notamment été chargé de recherches et chercheur postdoctoral, après être passé par l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Il est spécialisé dans l'historiographie, le monde byzantin et anatolien.

Leave a Reply