Il était une fois le premier député musulman de la République

Le premier député musulman n’était pas originaire de Bamboulie ou d’Islamie, il était français « de souche ». Histoire de Philippe Grenier (1865-1944), député de la République française.

Médecin de profession, il se converti à l’Islam en 1894 suite à plusieurs voyages en Algérie Française. Élu député de 1896 à 1898, il fut le premier député musulman de l’histoire de France.

Connu pour sa piété et son ascétisme, il est décrit comme un homme au chevet des pauvres qui vivait simplement et offrait des consultations aux plus démunis. Il n’hésitait pas à siéger à l’assemblée vêtu de son Bernous, et disposait même d’une salle de prière au sein du Palais Bourbon. Pour ses ablutions, Philippe Grenier aimait se rendre sur les bords de la Seine.

Philippe Grenier, député sous la IIIe République
Philippe Grenier, député sous la IIIe République

La presse, peu habituée à ce genre de pratiques et aux aguets du fait musulman (religion du colonisé) inventa (déjà) des mensonges à son endroit : elle lui reprochait d’avoir un harem alors qu’il n’en avait pas, de passer son temps à se laver les pieds, etc. Il fit plusieurs fois la Une des journaux satiriques.

Caricaturé, Philippe Grenier ne renonça pas à ses convictions
Caricaturé, Philippe Grenier ne renonça pas à ses convictions

Il ne fut pas réélu car il voulait interdire l’alcool d’absinthe, or la région dans laquelle il était élu dépendait économiquement de ce commerce.

drgrenier

Il mourut en 1944, quelque mois à peine avant que les tirailleurs algériens ne délivrent le Doubs.

Aujourd’hui, dans sa ville natale de Pontarlier une rue lui est dédié ainsi que la mosquée de la ville.

Mosquée Philippe Grenier à Pontarlier
Mosquée Philippe Grenier à Pontarlier

À propos de Le Web Master

Historien & militant associatif. Parcours d'études en histoire comprenant notamment l'étude de l'histoire contemporaine (Le premier XXeme siècle ; de 1914 à 1945), de l'histoire culturelle (histoire des minorités au Moyen Age, histoire des femmes, histoire des intellectuels au moyen âge), de l'historiographie (historiographie gréco-romaine, histoire des mouvements historiographiques contemporains), l'histoire Moderne (L'Espagne au XVI-XVII siècle, les Ottomans, Des Lumières à la République), de l'histoire médiévale(Thématiques du Moyen Age en Occident : Economie, Religion, Urbanité, Pouvoir, Échiquier politique, etc), l'Histoire Romaine (De la période archaïque à la République, De la République au Principat, Les éléments du pouvoir impérial), de l'Histoire Grecque (Période classique Période hellénistique), de l'histoire de l'économie (Le premier XXe siècle 1900-1945 Le second XXe siècle 1945-2000), de l'histoire de l'art (l'évolution des arts de la Révolution à la la seconde guerre mondiale) ainsi que d'importantes études sur le monde musulman.

Leave a Reply