Pétrole contre Nourriture 2.0 : Trop fort Laurent

S’étant aperçu de la situation chaotique de l’Irak, de la difficulté de l’engagement américain et de la demande pressante des autochtones Kurdes en manque d’armes mais blindés de pétrole avec 43,5 milliards de barils de stock, il s’est servi du prétexte de quelques centaines de Yézidis persécutés pour se la ramener. Explications.


Avec son désormais mythique « quand on voit des gens qui crèvent, il y a de quoi revenir de vacances » et son « génocide en cours sur le Mont Sinjar » (pour 500 personnes, ndlr) la presse traditionnelle (finance par l’Etat, ndlr) l’encense et légitime sa politique interventionniste via la désinformation habituelle (barbus, islamistes, jihadistes, lapidation, al qaïda, gna gna gna) et l’indignation sélective sur les Yézidis et les Chrétiens d’Orient (qui seront considérés comme de simple bougnoules une fois qu’ils auront foulé le territoire national).

Mais il y a un hic : les 100.000 sunnites de Syrie morts, les 800.000 rohingyas de Birmanie, les dizaines de milliers de musulmans contraints à l’exil en Centrafrique eux n’ont droit à aucun « soutien inconditionnel de la France aux peuples persécutés ». C’est même pas un génocide. Des « violences », tout au plus. D’ailleurs, les Rohingyas, les Palestiniens et les Centrafricains musulmans, apatrides dans les faits, n’ont pas le droit au « visa spécial » que chaque chrétien d’Orient peut demander pour obtenir le droit d’asile.

En plus de ça, parler « droit de l’homme », « lapidation des femmes » au Kurdistan… c »est quand même une région où on peut tuer sa femme sans être inquiéter par les autorités, soyons clairs (http://t.co/uAUaXenbWr).

Il faut être honnête intellectuellement parlant, ce qu’il disait en réalité c’est « quand on voit les milliards de barils qui sont en train de nous passer sous les yeux, il y a de quoi revenir de vacances ». N’en déplaise aux citoyens épris de changement, la clique PS fait en Irak ce que la clique UMP a fait en Libye : combattre pour la liberté et la démocratie, non je plaisante, vous savez très bien pourquoi on se déplace. 

Laurent Fabius, futur prix Nobel de la Paix ?
Laurent Fabius, futur prix Nobel de la Paix ?


Ni vu, ni connu, Fabius relance à son avantage -au nom des français et des valeurs de la République, vous vous doutez bien- le programme « Pétrole contre Nourriture » qui avait permis à nombre de haut placés de s’engraisser au nom des Droits de l’Homme et sous couvert d’une résolution onusienne. Sauf que cette fois-ci, ce sera « Pétrole contre Armement », même plus besoin d’envoyés des soldats sous payés se faire dégommer au sol, payer de simples mercenaires qui n’entreront jamais dans les statistiques officielles de l’Etat suffira. Trop fort Laurent. Peut-être même qu’il arrivera à refourguer des armes d’occasion qui servent plus à moins qu’il fasse signer des contrats avec des usines d’armement françaises pour ne pas augmenter (encore) les chiffres du chômage pour le mois d’Aout.

Le pire, c’est qu’après ça il pourra faire ses discours à l’Assemblée, dire aux gens qu’il s’est inscrit dans la ligne traditionnelle de la France -l’hypocrisie et le colonialisme/paternalisme-, qu’il est dans une politique de gauche qui a fait le contraire de la droite -discours de Dominique de Villepin sur le non-engagement de la France en Irak-, qu’il a mis devant lui les objectifs du gouvernement -renverser la courbe du chômage et réduire le déficit de la balance commerciale-, le tout sans mentir.

Laurent Fabius, s’il continue, pourrait recevoir le prix Nobel de la Paix.

À propos de Le Web Master

Historien & militant associatif. Parcours d'études en histoire comprenant notamment l'étude de l'histoire contemporaine (Le premier XXeme siècle ; de 1914 à 1945), de l'histoire culturelle (histoire des minorités au Moyen Age, histoire des femmes, histoire des intellectuels au moyen âge), de l'historiographie (historiographie gréco-romaine, histoire des mouvements historiographiques contemporains), l'histoire Moderne (L'Espagne au XVI-XVII siècle, les Ottomans, Des Lumières à la République), de l'histoire médiévale(Thématiques du Moyen Age en Occident : Economie, Religion, Urbanité, Pouvoir, Échiquier politique, etc), l'Histoire Romaine (De la période archaïque à la République, De la République au Principat, Les éléments du pouvoir impérial), de l'Histoire Grecque (Période classique Période hellénistique), de l'histoire de l'économie (Le premier XXe siècle 1900-1945 Le second XXe siècle 1945-2000), de l'histoire de l'art (l'évolution des arts de la Révolution à la la seconde guerre mondiale) ainsi que d'importantes études sur le monde musulman.

Leave a Reply